Logo responsive : s’adapter, ce n’est pas redimensionner !

L’idée de modifier un logo pour qu’il puisse être utilisé dans plusieurs contextes semblait impensable… jusqu’à aujourd’hui ! De nombreuses entreprises ont pourtant engagé la refonte de leur logo dans une logique responsive pour disposer de versions alternatives chartées qui permettent de faire rayonner leur identité visuelle sur tous les supports et plus particulièrement les supports digitaux qui multiplient les tailles d’affichage.

Quand on crée un logo à l’ère du digital, on doit penser responsive et garder ceci en tête [1]:
1. Un logo n’est pas une marque.
2. Une marque n’est pas un logo.
3. Un logo n’est que l’un des éléments d’un système d’identité, tout comme les couleurs, le slogan ou le sigle.
4. Les logos sont de simples éléments de mémorisation, ni plus, ni moins.

Si on respecte ces principes, alors les logos pourront être responsive pour s’adapter à tous leur contexte d’utilisation potentiel en installant une identité visuelle de marque élargie dans un motto que nous est cher chez Turbulences Conseil : ”Less is more”.

Un logo responsive c’est quoi ?

Le concept de logo responsive est une réponse aux limites du redimensionnement des logos « principaux ». Il consiste à faire varier le nombre d’éléments du logo « principal » et éventuellement la disposition de ces éléments en fonction de l’espace d’affichage disponible.

Turbulences Conseil - Logos responsive : des logos qui se redimensionnent
Concrètement, il s’agit  d’optimiser votre branding digital sur l’ensemble des canaux digitaux (web et réseaux sociaux) et sur l’ensemble des devices (desktop, smartphone ou tablette) ?
Le concept du responsive logo design consiste ainsi à faire passer le branding d’un modèle fixe et rigide à un système plus flexible et contextuel.

Comment concevoir un logo responsive ?

La démarche de création d’un logo responsive consiste à appliquer les principes du design responsive aux éléments constitutifs d’un logo, en retirant des détails en fonction de la taille de l’écran, on peut ainsi afficher un logo plus lisible et compatible avec la multitude d’appareils et de tailles d’écrans rencontrés aujourd’hui.
Mais pour ce faire, il convient bien évidement en amont d’intégrer cette variable dans le brief de création ou de refonte d’un logo en déterminant ce qui constitue l’essence du logo, qui permet d’être identifié en l’absence de tout “emballage” superflu.

Vers des logos plus simples et plus épurés ?

Le graphiste britannique Joe Harrison a réalisé une expérience plutôt intéressante dans ce domaine. Il a pris une série de marques célèbres et s’est amusé à imaginer comment ces logos ultra-connus pourraient s’adapter à différents écrans. Le résultat nous montre des logos qui sont de plus en plus simples pour les petits écrans et s’enrichissent de détails supplémentaires pour les écrans plus grands.

 

Turbulences Conseil - Logo responsives exemples

Vous souhaitez en savoir plus sur notre démarche de design de logo responsive et découvrir nos références ? C’est par ici !

 

[1] Charlie Hankers

 

 

Valérie BUISSON
De formation marketing et communication, j'ai occupé les fonctions de Chef de publicité chez RDB-DDB Nouveau Monde, Special Event Manager à San Francisco chez Macy's puis Directrice de clientèle chez JVC. Aujourd'hui, Directrice Conseil associée chez Turbulences Conseil, j'accompagne les décideurs des ETI dans leur stratégie de communication et de marketing opérationnel.